Marcet offre son savoir-faire aux professionnels qui souhaitent se spécialiser dans la gestion d’une académie de football de haute performance.

Le meilleur moyen de découvrir les coulisses de la gestion d’un centre de formation de football tel que Marcet est de le visiter directement. Cette occasion est particulièrement intéressante pour les professionnels du secteur qui travaillent dans des lieux éloignés des épicentres mondiaux de ce sport et qui n’ont généralement pas accès à des institutions de référence dans ce domaine.

« Je suis venue ici pour apprendre comment fonctionne Marcet », explique Melissa Sherwood, entraîneuse en chef du football féminin à la Saint Peter’s University de Jersey City. « Je veux comprendre comment je peux adapter les normes européennes par rapport à ce que je fais aux États-Unis. Je suis à Barcelone pour ouvrir mon esprit, approfondir mes connaissances sur le football et les intégrer à mon environnement de travail ».

« Marcet est non seulement une académie de formation, mais aussi un centre de recherche »

Melissa, ancienne joueuse à la Premier League anglaise, a embarqué dans un séjour de 10 jours avec 12 professionnels du football pour voir de près le fonctionnement d’une académie européenne de haute performance. Le programme qu’ils suivaient chaque matin comprenait une série de conférences instructives sur les différents aspects de la gestion d’un centre de ce type : méthodologie, préparation physique, compétition, évaluation, modèle pédagogique, nouvelles technologies, communication, résidence, éducation, nutrition, physiothérapie,…

L’après-midi, le groupe américain a eu l’occasion d’observer – sur le terrain et en dehors – comment l’Académie Marcet met en pratique tout ce que ses experts ont expliqué pendant les cours du matin. « Ce que nous voyons est évidemment de niveau professionnel », déclare Melissa : « Cependant, dans la limite de nos moyens, nous devrons adapter ce que nous avons appris ici pour en tirer le meilleur de nos joueurs. »

Melissa saca una foto a Javier y otros dos entrenadores junto con el presidente José Ignacio Marcet.
Melissa prend une photo de Javier et de deux autres entraîneurs avec le président José Ignacio Marcet.

« Je pense que c’était une très bonne expérience », ajoute Javier Wanchope, ancien attaquant du Costa Rica qui travaille aujourd’hui comme entraîneur au Compton Community College et à la Total Futbol Academy, en Californie. « Ce qui m’a le plus frappé, c’est la méthodologie. J’ai découvert que Marcet est non seulement une académie de formation, mais aussi un centre de recherche où l’investissement dans la technologie est très important ».

« Je crois que le plus grand enseignement que nous pouvons en tirer est de travailler par objectifs », déclare Javier. « Nous ne pourrons pas tout calquer aux États-Unis, mais nous nous posons les bonnes questions afin de tirer profit de nos doutes. De ce que j’ai vu, la grande différence par rapport à la Californie est la passion qu’on les enfants. De plus, tout ce qui est fait a un sens, une raison d’être. »

SHARE