“Nutritionniste, psychologue du sport, nouvelles technologies… Je ne m’attendais pas à tout ça. C’est une expérience très professionnelle”.

Ana Luzardo a le football dans le sang et voulait profiter de l’été pour s’améliorer techniquement et tactiquement. “J’ai cherché avec ma mère un campus exclusivement réservé aux filles et Marcet était la seule option de Haute Performance que j’ai trouvé en Espagne”, déclare la défense canarienne, qui, en juillet dernier, s’est formée deux semaines à Barcelone avec 17 autres filles.

“Mon but était d’apprendre, de progresser et de profiter… Et c’est ce que j’ai fait”, se souvient Ana. “La relation avec les entraîneurs et mes camarade était incroyable… On parle également avec un nutritionniste, un psychologue du sport et des experts en nouvelles technologies appliquées au football… Je ne m’attendais pas à tout ça. C’était une expérience très professionnelle.”

Alumnas Marcet posan tras una sesión de entrenamiento en la playa.
Les élèves Marcet lors d’une séance d’entraînement à la plage.

“Ce programme intensif est 100% pour les filles, du premier entraînement le matin au dernier de l’après-midi”, explique Joan Torres, coordinateur du football féminin à l’Académie Marcet. “Notre objectif est de fournir aux footballeuses un environnement qu’elles aiment et où elles se sentent à l’aise. Le temps des filles est enfin arrivé ! Nous devons continuer à les aider en promouvant le football féminin, qui a beaucoup progressé ces dernières années.”

Sesión de entrenamiento de fútbol femenino en Marcet.
Une séance d’entraînement chez Marcet.

Fernanda Rodríguez est d’accord. Elle est arrivée du Mexique pour s’entraîner “un niveau au-dessus” à Barcelone. “Dans mon pays, le football féminin n’est pas très soutenu. Il n’y a pas d’options exclusives pour les femmes. C’est avec des équipes mixtes si on veut jouer à un bon niveau. J’étais très émue quand j’ai découvert que je pouvais participer à ce campus.”

Parmi les différentes activités menées à Marcet, Fernanda accorde une attention particulière aux entraînements sur la plage et aux entretiens avec la nutritionniste. “En plus, j’ai rencontré des gens du monde entier et je me suis fait de bons amis”, commente la défense mexicaine, qui avec ses coéquipiers, a reçu la visite de deux joueuses de la première équipe de l’Espanyol. “Mes attentes ont été satisfaites à 100%.”

 

SHARE