Baptiste Dedola signe à Ajaccio après être devenu l’un des acteurs majeurs de la World Cup.

Les premières expériences footballistiques de Baptiste Dedola ne furent pas les meilleures qui soient.  « J’avais cinq ans quand j’ai commencé à jouer au football avec mon père », se rappelle l’actuel joueur d’Ajaccio. « Nous allions sur un terrain où se réunissaient des gens de tout âge pour jouer des matchs. Les plus grands faisaient toujours attention à ne pas faire mal aux petits, mais un jour j’ai reçu un ballon en pleine face. Ça m’a traumatisé et j’ai décidé que jamais plus je ne rejouerai au football ».

Quatre ans plus tard les choses avaient changées. « D’un seul coup la peur est partie et je me suis inscrit dans un club de la région de Lyon, le Cascol. Après, j’ai signé à Craponne, et  à partir de là je n’ai plus jamais arrêté de jouer. J’aime affronter des adversaires et les sensations que ça me procure », explique Baptiste, qui brille par sa polyvalence sur le terrain. Il peut jouer aussi bien comme buteur que comme ailier ou latéral. Il est rapide, frappe fort et est redoutable en un contre un.

Le chemin qui amena Baptiste à Barcelone commença à Turin. Il fut nommé meilleur joueur d’un tournoi se déroulant dans la ville italienne, auquel participa aussi l’Académie Marcet. C’est ainsi que Baptiste commença à venir chaque été participer à la Academies’ World Cup of Football. « J’avais envie de voir quelque chose de nouveau et de progresser. De plus, j’ai toujours aimé voyager et regarder le football espagnol ».

« À MARCET J’AI PARTICIPÉ À MON premier grand tournoi et j’y ai appris comment agir dans les matchs importants »

« J’ai énormément appris à Marcet. J’ai surtout travaillé mes mouvements sur le terrain. J’ai compris l’importance de courir, pas seulement pour récupérer la balle, mais aussi pour empêcher les adversaires d’avancer. J’ai également beaucoup travaillé la technique, améliorant sensiblement les dribbles et ma jambe gauche. La meilleure expérience fut de gagner la World Cup… C’était le premier grand tournoi auquel je participais et j’y ai appris comment agir dans les matchs importants. Ce fut une expérience très enrichissante, aussi pour la présence d’équipes du monde entier. Je me souviens qu’à chaque fois que je réussissais un dribble ou marquais un but, le commentateur du tournoi m’appelais « L’incroyable français ».

Baptiste Dedola en uno de sus últimos partidos con el Craponne.
Baptiste Dedola durant l’un de ses derniers matchs avec Craponne.

Après plusieurs expériences à Barcelone, Baptiste ne tarda pas à trouver une bonne équipe. Ce fut d’abord Bastia, puis Ajaccio où il joue actuellement en Deuxième Division. « Ça me permet de jouer au plus haut niveau. Je joue actuellement dans l’équipe des U-19 et dans notre groupe se trouvent des clubs comme Monaco, Nice, Saint-Étienne, Montpellier… »

La saison 2019-20 a bien commencé pour Ajaccio. Pour l’équipe première tout comme pour les U-19 qui sont toutes les deux premières de leur classement respectif. « Nous enchaînons les bons résultats, mais nous jouons également un bon football. Je souhaite arriver en équipe première le plus rapidement possible et rendre à ce club tout ce qu’il m’a donné jusqu’à maintenant ».

SHARE