L’entraîneur personnel annule les temps morts de chaque séance en corrigeant l’élève immédiatement et efficacement.

Le but est d’aider le joueur à atteindre ses objectifs sportifs et à se sentir à l’aise pendant l’entraînement. C’est ce en quoi consiste le travail de l’entraîneur personnel, un service que Marcet propose à tous les élèves qui souhaitent progresser à grands pas vers l’excellence footballistique.

“Notre objectif est que le joueur améliore ses performances individuelles”, explique Jesús Sánchez Requena, entraîneur personnel lors des stages intensifs d’été à Barcelone. “Au début de chaque séance, on se réunit toujours avec le technicien de l’élève pour savoir sur quels aspects on doit mettre l’accent afin de favoriser son développement footballistique”.

“”Avec UNE TABLETTE c’est plus facile de MONTRER AUX JOUEURS ce qu’ils doivent faire SUR LE TERRAIN”

L'”arme” utilisée par les entraîneurs personnels Marcet est une tablette pour enregistrer toutes les activités de l’élève qui leur sont assignées. “C’est une ressource qui nous permet de leur montrer directement ce qu’ils font sur le terrain. Avec les images, surtout au ralenti, c’est beaucoup plus facile de leur dire ce qui ne va pas ou ce qu’ils doivent faire pour atteindre les objectifs fixés”.

Quand est-ce que l’élève peut voir les images et interagir avec l’entraîneur personnel ? “Pendant les entraînements même ou les matchs”, répond Sánchez. “Nous ne voulons pas le sortir de la dynamique de groupe pour lui organiser une séance séparée. Nous profitons des pauses pour lui montrer les vidéos et ainsi le corriger à la volée.”

“Nous voulons motiver le joueur, savoir comment il se sent POUR rendre son séjour confortable”

De cette façon, les temps morts sont annulés. Chaque seconde d’inactivité est utilisée pour entamer une conversation avec le joueur, qui donne également son point de vue et exprime ses doutes. Et pas uniquement sportifs : “Il y a également du temps pour les questions plus générales puisque nous sommes avec l’élève toute la journée. Nous voulons motiver le joueur, savoir comment il se sent sur le terrain et en dehors, savoir au maximum ce qui peut rendre son séjour à Marcet plus confortable.”

“Ce n’est pas la même chose d’être seul dans un groupe que d’avoir une personne derrière vous qui vous indique les différentes directives à suivre”, ajoute Sánchez, qui utilise également les images enregistrées avec sa tablette pour préparer un rapport final détaillé en format vidéo. “Ainsi l’élève peut continuer à vérifier et continuer à apprendre de chez lui.”

SHARE