Giancarlo Martínez est à la Coker University depuis deux ans. Le gardien de but, d’origine guatémaltèque, défend les buts des Cobras, l’équipe de football de ce collège de Hartsville, en Caroline du Sud.
“Je cherchais où m’entraîner pendant l’été, car il n’y a pas grand chose de ce côté là dans mon pays”, explique le gardien. “J’ai trouvé plusieurs académies sur Internet et j’ai finalement opté pour Marcet. C’est le nombre d’heures d’entraînement par jour qui a attiré mon attention.”
Giancarlo ne voulait pas perdre ses vacances. Son but était d’atteindre la pré-saison avec son équipe en pleine forme : “Je sens que la vie d’un footballeur est très courte. Si je veux m’améliorer, je dois jouer, et pour jouer je dois m’entraîner.”
“Si je veux que mon entraîneur me positionne en joueur titulaire, je dois être bon techniquement, tactiquement et mentalement. Le plus important pour moi est d’être en bonne condition et être performant pendant la saison.”
“Aux États-Unis, je suis habitué à m’entraîner deux fois par jour, au maximum trois fois pendant la pré-saison. A Marcet, on a non seulement trois ou quatre séances par jour, mais on a également différents types de dynamiques.”
Giancarlo se réfère aux entraînements à la piscine et surtout à la plage. “J’aime beaucoup ces séances parce qu’elles fonctionnent différemment. C’est important qu’il y ait de la variété, ça nous aide, c’est un complément“.
Les entraînements à la plage sont parfaits pour développer la force et la proprioception. L’instabilité du sable fait que frapper le ballon améliore l’équilibre et la stabilité de chaque joueur.
La douceur de cette surface amortit les impacts au sol. C’est positif pour les articulations et ça permet de réaliser un travail qui prévient les blessures en toute sécurité.
Le poste auquel aspire Giancarlo demande un travail spécialement conçu principalement pour renforcer les abducteurs et les fessiers, muscles fondamentaux pour jouer au football.
“Je suis au Coker College depuis deux ans et il m’en reste deux autres”, explique le gardien guatémaltèque, dont l’objectif est de se consacrer au football professionnel après ses études.
Giancarlo a reçu une bourse partielle pour étudier aux États-Unis. Cette aide financière varie et peut augmenter en fonction des performances sportives de l’élève. C’est aussi pour cette raison que le gardien de but prend sa préparation très au sérieux pour la saison suivante.
Le gardien de but de le la Coker University apprécie la variété de stimuli qu’il reçoit à Barcelone : séances spécifiques pour gardiens de but, entraînements tactiques, techniques, psychologiques, conditionnels, dans des espaces petits, des espaces grands…
“Ce n’est pas facile de trouver un endroit où il est possible de s’entraîner en jouant autant de matchs, surtout pour du football 11”, explique Giancarlo, qui pendant son séjour en Espagne a participé à la Talent Cup avec une équipe de Marcet.
“J’ai joué un très bon tournoi individuellement, j’ai arrêté pas mal de tirs, je suis satisfait de ma participation à la compétition”, se souvient le gardien de but, qui emportera cette belle expérience avec lui en Caroline du Sud, où il commencera sa troisième année universitaire.
SHARE