Miguel Soto signe à Crystal Palace après avoir déménage en Angleterre avec sa famille.

Miguel Soto est né il y a 15 ans à Madrid, mais il a passé la moitié de sa vie en Angleterre. En 2010 il commença à jouer au football à Brunete, club où il évoluait jusqu’à ce que sa famille doive déménager de l’autre côté de la Manche. En Angleterre, il est passé par plusieurs équipes –Windsor Youth, Ascot, Ashted Wanderers– et commença à venir se former à Marcet durant les vacances d’été et de Noël.

« J’ai principalement participé aux course intensifs, à Madrid et à Barcelone, mais en 2019 j’ai également pris part à l’Oviedo Cup durant les vacances de Pâques », se rappelle Miguel, qui se définit lui-même comme un joueur « très offensif », avec une grande vision du jeu et une faciliter à dribbler ses adversaires. Il a l’instinct du buteur, mais il sait aussi donner des passes décisives à ses coéquipiers, ce qui fait de lui un attaquant complet et moderne.

« J’essaye toujours de donner le maximum. Il faut savoir convertir les difficultés en opportunités »

« À Marcet j’ai commencé à maîtriser les contrôles. J’ai aussi appris à travailler dur et j’ai compris la nécessité d’utiliser les deux jambes. Nous avions également des sessions vidéo où l’on nous montrait l’importance des valeurs dans le sport », explique Miguel, qui porte aujourd’hui le numéro 10 de Crystal Palace.

Miguel Soto (de azul) en un partido de Marcet contra el Eibar.
Miguel Soto (bleu clair) lors du match ‘Marcet vs Eibar’.

Un observateur du club anglais le repéra pendant la saison 2018-19 et lui donna l’opportunité de passer un essai avec ‘Les Aigles’. « Après m’être entraîné au Development Center de Crystal Palace, ils m’ont invité à un tournoi », se souvient l’attaquant espagnol. « Une fois la compétition terminée, j’ai reçu une proposition pour continuer au club. Ce fut une décision difficile à prendre, car la même semaine j’ai reçu une offre de Chelsea. Au final j’ai décidé de faire confiance à Palace, car leur scout avait déjà cru en moi au moment où il m’a vu jouer ».

Miguel et sa famille sont désormais face à un dilemme, car il se pourrait qu’ils doivent rentrer en Espagne pour le travail. Ils ont donc décidé de retarder leur retour afin de permettre à leur attaquant de fils de poursuivre son rêve de devenir footballeur professionnel. Ce n’est pas toujours que Crystal Palace vient frapper à ta porte. « De toute façon je devrai certainement chercher un autre club en Espagne. Pour le moment, mon objectif est de continuer à bien m’entraîner et à étudier. J’essaye toujours de donner le maximum. Il faut savoir se dépasser et convertir les difficultés en opportunités afin de devenir meilleur de jour en jour ».

SHARE