Mikhail Shakhkalamov signe pour le Spartak Moscou après avoir suivi plusieurs cours intensifs à Barcelone.

Alors qu’il jouait au Lokomotiv Moscou, un de ses coéquipiers lui avait parlé de Marcet. Mikhail commença alors à faire des recherches sur Internet et décida de prendre l’avion pour suivre les cours intensifs de la Semaine Sainte. Le bilan de cette première expérience fût un tel succès que l’attaquant russe revînt par la suite trois fois à Barcelone. Son objectif ? “Devenir un joueur professionnel.”

“C’était génial de rentrer en Russie après ma première expérience à Marcet, car je sentais que je jouais mieux”, se souvient Mikhail Shakhkalamov, alors âgé de 11 ans. Il retourna à Barcelone après quelques mois et son retour en Russie fût triopmphant : “Je marquais beaucoup plus de buts avec le Lokomotiv”.

Mikhail Shakhkalamov lors d'une séance d'entraînement à Barcelone.
Mikhail Shakhkalamov lors d’une séance d’entraînement à Barcelone.

D’où venaient alors ces améliorations ? “Il y a une grande différence entre Marcet et les écoles russes. Ici, les entraîneurs vous donnent plus et exigent plus de vous. C’est très important pour eux et cela a un impact positif sur nous. De plus, chez Marcet, il existe différents types de formations, comme les sessions plage ou les analyses vidéo. Ce sont des choses qui resteront à jamais marquées dans ma mémoire, car nous n’avons rien de comparable en Russie”.

Les améliorations obtenues grâce à ses expériences chez Marcet lui ont permis de s’améliorer mais aussi de se faire remarquer par des clubs tel que le Spartak de Moscou avec lequel il a signé par la suite. Sa force dans le “1 contre 1”, son explosivité et ses jeux de pied lui permettront de transformer ses rêves en réalité. Avant, nous le verrons sûrement passer à nouveau chez Marcet.

 

SHARE