Misael Domínguez signe à Cruz Azul après avoir fait ses débuts en première division mexicaine à seulement 17 ans.

« Le joyau de Monterrey arrive à Cruz Azul ». C’est ainsi que la presse mexicaine annonçait le transfert de Misael Domínguez, qui quitta son club de toujours pour signer dans l’une des meilleures équipes du Mexique. « Les dirigeants de Cruz Azul acquièrent 50% des droits sportifs du natif de Saltillo », disait la ‘Vanguardia’, qui qualifiait le milieu de terrain de « grand renfort » pour le club de la capitale aztèque en vue de la prochaine saison.

À 18 ans, Misael est habitué à brûler les étapes. « Quand il était encore dans mon ventre il donnait déjà des coups de pied », assure Karen González, mère de la pépite mexicaine : « À deux ans il tapait déjà dans le ballon et à quatre ans nous avons commencé à réfléchir à la possibilité qu’il joue dans une équipe. Deux ans plus tard il voyageait dans tout le pays pour participer à des tournois nationaux, puis suivirent les compétitions internationales ». Comme la Academies’ World Cup of Football, à laquelle Misael participa sous les couleurs du Guerreros FC.

La World Cup, organisée chaque été au centre d’entraînement Marcet de Barcelone, est le championnat idéal pour voir en action les talents les plus prometteurs du football de formation. Mais ce tournoi, destiné aux garçons et filles de 6 à 13 ans, va plus loin qu’une simple compétition. En fait, les matchs sont toujours combinés à des cours de Haute Technicisation spécifiquement étudiés pour inculquer aux joueurs les capacités et les valeurs nécessaires afin de jouer au plus haut niveau. Misael n’a pas simplement participé à cette prestigieuse compétition, puisqu’il a remporté le tournoi avec les Guerreros.

À son retour au Mexique, le milieu de terrain de Saltillo signa à Monterrey. Il resta chez les ‘rayados’ durant six saisons. Il fut d’ailleurs convoqué dans les catégories inférieures de la Sélection mexicaine. À 16 ans il passa un cap, puisqu’il reçut l’opportunité de faire ses débuts avec l’équipe première de Monterrey lors de la Copa SocioMX. « J’étais très nerveux au moment d’entrer sur le terrain. Il y eu une pause au début du match et mes coéquipiers m’ont aidé à me calmer et m’ont mis en confiance », expliquait le jeune joueur lors d’une interview à ‘Triunfo Deportivo’. Monterrey perdit ce match, mais Misael pu se mettre en lumière avec un grand pont réalisé en face des supporters.

Misael Domínguez conduce la pelota con la camiseta del Monterrey FC.
Misael Domínguez en pleine conduite de balle avec le maillot du Monterrey FC.

Mais son premier match en Première Division fut meilleur. Et il n’a pas non plus eu à attendre longtemps. À 17 ans, le milieu de terrain mexicain pu jouer quelques minutes en Liga MX, match qui termina en une démonstration (4-0) contre Veracruz. ‘Record’ résume ainsi l’étape de Misael avec Monterrey : « Même si Domínguez ne dépasse pas le 1m60 de hauteur, l’une de ses caractéristiques principales est sa capacité à déséquilibrer l’adversaire, ce qui lui a valu d’être considéré comme l’une des pépites du centre de formation des Rayados durant son passage au club ».

Une nouvelle étape s’ouvre maintenant pour le talentueux milieu de Saltillo. Il devra démontrer tout son talent à Cruz Azul, l’un des clubs les plus prestigieux de son pays. Le club ‘cementero’ joue ni plus ni moins qu’au mythique Estadio Azteca dans la capitale mexicaine, et le rêve de Misael est désormais que ce Colisée vibre au son de ses actions spectaculaires.

SHARE