Chaque élève dispose d’un conseiller personnel qui répond à ses doutes et l’accompagne dans sa progression sportive, académique et personnelle.

Se consacrer au football avec passion implique des sacrifices. Pour la plupart des joueurs, il est nécessaire de changer de ville ou de pays et de se séparer de ses amis et de sa famille pour pouvoir s’entraîner dans une Académie de Hautes Performances. Par conséquent, l’évolution du sport doit toujours être accompagnée d’une évolution personnelle. Il s’agit de trouver un nouvel équilibre dans un contexte nouveau. C’est pourquoi chaque étudiant a le droit à une aide précieuse, un support en cas de difficulté. En un mot : un tuteur.

« Un tuteur est la première personne que l’étudiant va voir lorsqu’il rencontre un problème, quel qu’il soit », explique Eva Franco, tuteur à l’Académie Marcet. « Nous fonctionnons comme un lien entre le garçon, sa famille et les différents départements de notre centre : sports, académiques, résidences… Notre rôle est de filtrer les demandes des étudiants et de les mettre en contact avec les personnes qui peuvent les aider. »

Le tuteur est là pour donner une attention personnalisée et résoudre les incidents de toutes sortes

À l’Académie Marcet, chaque enfant a un tuteur personnel qui peut être appelé en cas de besoin. Cette fonction est née en tant que conseiller d’étude, mais son rayon d’action s’est progressivement élargi. Aujourd’hui, les tuteurs guident les étudiants tout au long de leur parcours de formation en supervisant leur progression scolaire, sportive et personnelle.

« Il est nécessaire que chaque garçon soit suivi par une personne en particulier », précise Franco. « Le tuteur est là pour donner une attention personnalisée et résoudre les incidents de toutes sortes. » La mission du tuteur est d’encourager l’évolution de l’étudiant quel que soit son point de départ. Il ne s’agit pas d’intervenir uniquement lorsqu’il y a problème en particulier. « Nous nous posons toujours cette question : comment pouvons-nous l’aider à s’améliorer ? »

« nous créons une feuille de route personnalisée pour garantir le développement de l’élève »

Pour réussir, il faut bien connaître tous les enfants. Ainsi, lorsqu’un nouvel élève rejoint l’Académie Marcet, il est nécessaire  d’engager une conversation avec sa famille. « Grâce à ce premier contact, nous définissons les objectifs sportifs, académiques et personnels, et à partir de là, nous créons une feuille de route personnalisée basée sur des sections permettant d’évaluer l’élève et de garantir son développement personnel. »

De quels objectifs parle-t-on ? « Ils peuvent être très simples : par exemple, améliorer la ponctualité. Mais il en existe des plus complexes, comme travailler sur certaines valeurs et certains comportements. » Toutes les deux ou trois semaines, nous parlons à nouveau aux familles, en personne, par téléphone ou par vidéoconférence. Nous mettons à jour la feuille de route de l’élève, nous commentons ses évaluations, ses objectifs et nous analysons les outils que nous pouvons utiliser pour permettre à l’enfant de continuer à progresser. Au final, nos actions permettent d’avoir un effet positif sur leur développement personnel. L’effort apporte toujours une récompense. »

 

SHARE